S'identifier    

Accueil  |  Actualité   |  Activités  |  Guide  |  Présentation  |  Photos  |  Documents  |  Contacter 


Navigation rapide
 L'orchestre de chambre
 Le double CD
 LilyPond, outil de gravure musicale
 Concert apéritifs
 À la rencontre de nos artistes
 Concert Orgue et Chorale
 Concert des ensembles
 Printemps des artistes
 Galas du Conservatoire
 Remise des prix

le double CD « À la rencontre de nos artistes »

Mise à jour: 11 mars 20:30

Les artistes ayant enregistré

Les archets de Huy

Mérylien Bajot, pianiste

Artur Burmistrov, pianiste

Gianna Cañete-Gallo, chanteuse

Nicolas Colas, guitariste

Maverick Collaro, guitariste

Marie-Paule Cornia, pianiste

Cécile De Brauwer, flûtiste

Marianne Delory, flûtiste

Marie-Luce Dias, chanteuse

Valérie Demeure, pianiste

Eole Quartet (clarinettes)

Aurore Grailet, harpiste

Claire Hallet, violoniste

Pierre Heneaux, violoniste

Emmanuelle Jaspart, pianiste

Nadia Jradia, pianiste

Jessica Ryckewaert, percussioniste

Florence Sauveur, violoncelliste

Anne Wéry, pianiste

Les archets de Huy    au début

les archets de Huy

Ensemble créé et dirigé par Jean-Claude Kromenacker.

Ensemble formé, en majorité, d'anciens élèves du Conservatoire de Musique de Huy.

Beaucoup de ses membres sont universitaires, d'autres terminent leurs études au conservatoire de Liège ou de Bruxelles pour devenir des musiciens professionnels.

Le répertoire est très varié : Bach, Corelli, Mozart, Grieg....et les concerts nombreux.

Le but premier de cet orchestre est de donner la possibilité à de jeunes musiciens, professionnels et amateurs, de participer à la vie musicale belge.

Mérylien Bajot, pianiste    au début

Mérylien Bajot est né en 1991 à Namur.

Il commence la musique très jeune sous les conseils de son père, professeur de piano.

À 10 ans, il rencontre Evgeny Moguilevsky et Olga Roumchevitch (son épouse) avec qui il prendra des cours privés pendant une dizaine d'années.

Parallèlement, il apprendra aussi l'alto en académie.

En 2008, il rentrera en tant que Jeune Talent au Conservatoire royal de Bruxelles toujours dans la classe de M. Moguilevsky.

Après plusieurs nominations en finale de concours nationaux et internationaux, il gagne en 2009 un Premier Prix au Concours Dexia Bank au Piano, et en 2010 en Musique de Chambre.

Depuis plusieurs années, il effectue de nombreux concerts et stages de musique en Italie, France, Allemagne, Luxembourg et en Belgique.

Il poursuit actuellement ses études dans la classe de Michaël Faerman au Conservatoire royal de Bruxelles.

Artur Burmistrov, pianiste    au début

Artur Burmistrov

Artur Burmistrov est né le 23 octobre 1987 au Kazakhstan et vit en Belgique depuis 1999. En 2000 il entre dans la classe de Marie-Paule Cornia au Conservatoire de Musique de Huy, à l'International Musique Academy de Dinant et de Saint Cast.

Artur Burmistrov est lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux :

2001 Premier Prix au concours du Lion's Club (Namur)
2002 Finaliste au concours Kaufmann (Bruxelles)
Finaliste à l'European Piano's Teachers Association (Vresse-sur-Semois)
Deuxième Prix au concours Grétry (Liège)
2003 Lauréat du Concours de la RTBF  "Jeunes Musiciens" (Bruxelles)
2005 Premier Prix au Concours International de Picardie (France)
Troisième prix au Concours International "Rovere d'Oro" (Italie)
Premier Prix au Concours International "Giovani Talenti" (Italie)
Deuxième Prix au Concours International "Citta di San Gemini" (Italie)
2006 Prix du "Namurois  de l'année 2005" dans la catégorie des Jeunes Talents
Deuxième Prix et prix Rachmaninov au Concours International "Citta di Morcone" (It)
Premier Prix au Concours "Andrée Charlier" (Charleroi)
Premier Prix et premier classé au Concours Dexia Classics (Bruxelles)
2007 Finaliste au Concours International "Florestano Rossomandi"  (Italie)
2009 Finaliste au Concours International "Arturo Benedetti Michelangeli" (Italie)
2010 Deuxième Prix au Concours de Piano de Liège
Diplôme de finalistes au Concours International de Musique de Londres en duo avec le clarinettiste Sun Zhen

En 2006, il termine ses études dans la classe de Marie-Paule Cornia au Conservatoire de Huy avec la plus grande distinction (100 %) et en 2011 son Master spécialisé de piano avec une grande distinction dans la classe de Jean Schils et Marie-Paule Cornia au Conservatoire royal de Liège.

Artur Burmistrov s'est perfectionné auprès de maîtres tels que Daniel Rivera en Italie, Pavel Gililov au Mozarteum à Salzburg, Jerzy Sterczyński à l'Académie Chopin à Varsovie (stage offert par la Fondation Chopin), Jacob Leuschner à la Musik Hochschule de Cologne (dans le cadre d'un Erasmus).

Artur Burmistrov a donné des concerts en soliste, duo pianistique, chambriste et des concerts-conférences notamment avec Marie-Paule Cornia organisés par la firme « Janssen » sur la vie de Schumann, Rachmaninov, Ravel, Schubert en Belgique, Luxembourg, France, Allemagne, Espagne.

Artur Burmistrov est membre actif  de l'a.s.b.l. PoéSi. Il a joué avec l'Orchestre de Chambre de Huy le triple concerto de J.S. Bach avec Marie-Paule Cornia et Nadia Jradia. En mars 2007, il a interprété en soliste avec l'Orchestre Symphonique du Conservatoire de Liège le 1er Concerto de S. Prokofiev au théâtre de la Monnaie à Bruxelles, à la salle Philharmonique du Conservatoire de Liège et dans le cadre du Festival International « Les Transeuropéennes de Rouen » sous la direction de Patrick Baton.

En 2011, il a eu diverses expériences pédagogiques en tant que professeur-intérimaire de piano au Conservatoire de Huy ; accompagnateur-intérimaire au Conservatoire Royal de Liège ; assistant lors de stages de Huy, Dinant, Fort-Mahon à l'International Music Academy.

En 2012, il a obtenu un Master du Piano d'accompagnement avec une distinction et une Agrégation en piano avec une grande distinction.

Depuis novembre 2012, il fait partie de l'équipe pédagogique du Conservatoire de Huy et du Conservatoire royal de Liège en tant qu'accompagnateur.

Gianna Cañete-Gallo, chanteuse    au début

Gianna Cañete-Gallo

La jeune soprano belge Gianna Cañete Gallo étudie le violon et le piano au Conservatoire de Huy.

Après son diplôme d'Humanités Artistiques en Français parlé, elle entre au Conservatoire royal de Bruxelles, dans la classe de Dinah Bryant et de Inge Spinette.

Elle débute avec l'orchestre Les Jeunes Archets dans le rôle de Bastienne dans "Bastien et Bastienne" de Mozart au Musée d'Art Moderne de Liège, au Festival de l'Eté Mosan, au Festival de Fernelmont et au Festival de Durmersheim.

Elle participe ensuite à la production "La Forêt Bleu" d'Aubert à l'Opéra Royal de Wallonie.

En tant que soliste, elle se produit en récital ainsi que dans la musique sacrée ou le répertoire contemporain en Italie, en Belgique et en Allemagne.

Entre autres, la cantate "Zueignung" de Ivan Cayron, "I AM" de Yotam Haber avec quatuor à cordes, "In memoriam" de Bussotti au Festival de Ravenna avec l'Ensemble Luigi Dalla Piccola.

Après une année de perfectionnement au Conservatoire de Florence avec Marta Taddei, elle continue ses études ainsi que ses engagements à Bruxelles.

Nicolas Colas, guitariste    au début

Nicolas Colas est né le 2 juin 1990 à Liège.

En 2010, il obtient son certificat d'enseignement secondaire supérieur à l'athénée royal de St-Georges en section électromécanique. Il effectuera d'ailleurs plusieurs stages d'apprentissage, au CHU de Liège et chez Dumont-Wautier en tant qu'électromécanicien.

Inscrit au Conservatoire de Musique de Huy en septembre 2006, il obtiendra ses diplômes de formation musicale et de guitare.

Actuellement, il poursuit ses études de guitare au niveau supérieur, au Conservatoire royal de Liège.

Il est passionné de musique, de badminton, de vélo VTT.

Maverick Collaro, guitariste    au début

Maverick Collaro

Maverick Collaro est né à Namur le 2 mars 1993.

Il obtient son diplôme de l'enseignement secondaire supérieur au collège Saint-Quirin de Huy, parallèlement à des études musicales complètes au Conservatoire de Musique de Huy où il obtient son diplôme de formation musicale et de guitare, tous deux en filière de transition.

Actuellement, il poursuit ses études supérieures de guitare au Conservatoire royal de Liège.

Il se décrit volontiers comme une personne dynamique, réactive, agréable, minutieuse, à l'écoute et ... ambitieuse.

Marie-Paule Cornia, pianiste    au début

Marie-Paule Cornia

Elle commence ses études au Conservatoire de Musique de Huy, dans la classe de Jacqueline Chainiaux-Fouillen.

A 13 ans, elle obtient le Prix d'Excellence II de piano et se voit attribuer la Médaille du Gouvernement avec la plus grande distinction, le 3e Prix au Concours Gunther de Bruxelles et le 1er Prix au Concours de « l'Union artistique et Littéraire » de Verviers. Elle est également finaliste au Concours « Pro Civitate » organisé par le Crédit Communal.

Formée ensuite au Conservatoire royal de Liège, dans la classe de Juliette Longrée-Poumay, elle obtient entre autres, à 20 ans, le Diplôme Supérieur de Piano, ainsi que le « Prix Henrijean » destiné à récompenser l'élément le plus doué du concours.

À l'Académie de Sienne (Accademia Chigiana) en Italie, elle reçoit pendant trois ans, l'enseignement de G. Agosti et obtient le Diplôme de Haut Perfectionnement Musical.

Elle étudie successivement à Paris avec Jean Micault, pendant de nombreuses années avec Valery Afanassiev (Bruxelles et Versailles), ainsi qu'avec Daniel Rivera à Florence (Italie) et à San Sébastian (Espagne).

Finaliste des concours internationaux de Monza, Vercelli, elle obtient aussi la Médaille d'argent et le Diplôme de Mérite au concours de Finale Ligure, en Italie.

Elle a donné de nombreux concerts comme soliste et chambriste : duo (flûte-piano), saxophone et piano, 2 pianos et 4 mains, trio, en Belgique, Italie, France, Allemagne, Portugal, Tchéquie, Espagne. Elle a représenté la Belgique avec Jean-Pierre Rorive au Congrès Mondial de saxophone à Tokyo au Japon en 1988.

En septembre 2005, elle s'est produite à Moscou avec Cécile Leleux (chant) et Nadia Jradia (piano).

Elle est la conceptrice musicale des concerts-conférences organisés par la firme « Janssen » qui ont été joués à Paris, Luxembourg, Berlin, Madrid, Vienne ainsi que en Flandre, Wallonie et Bruxelles.

Elle a joué en soliste avec le « Sittard Kamerorchester » en Hollande, l'Orchestre à cordes de Vienne (avec le duo Kromelijnck), l'Orchestre de Chambre de Huy et l'Orchestre Philharmonique de Liège.

Elle a réalisé des enregistrements pour la R.T.B.F. avec le Trio du Festival de Durbuy, avec Jean-Pierre Rorive et en soliste, notamment lors de la présentation des candidats belges au Concours Reine Elisabeth 1985.

Sa passion pour la pédagogie pianistique se révèle très tôt, puisqu'à l'âge de seize ans, Juliette Longrée-Poumay lui confie, au Conservatoire royal de Liège, un poste de chargée de cours avec la responsabilité du cours de méthodologie du piano et l'accompagnement des concerti pour piano. À ce jour, elle fait toujours partie de l'équipe pédagogique pianistique, pour la classe de Jean Schils.

Pendant toutes ces années d'enseignement supérieur, elle a eu l'occasion de participer au développement et à l'épanouissement pianistique des élèves qu'elle avait formés, notamment au Conservatoire de Huy : Katty Hubeaux, Fabienne Volon, Marie-Luce Seressia, Suzanne Poniewiera, Véronique Paris, Véronique Deschamps, Christine Chaltin, Valérie Demeure, Emmanuelle Jaspart, Nadia Jradia, Artur Burmistrov.

Professeur titulaire à l'Institut Européen de Besançon, en France, enseignant également lors de stages internationaux d'interprétation et de technique musicale à Molines (Briançon), Saint-Cast (Bretagne), Fort-Mahon et Dinant, elle dispense son enseignement, avec l'aide de ses assistants: Emmanuelle Jaspart, Nadia Jradia, Harold Noben, Anne Vandewalle, Artur Burmistrov, à de nombreux pianistes venus de toutes parts. Marie-Paule Cornia a également reçu un Diplôme d'Honneur en tant que professeur, lors du Concours International de Pinerolo (Italie), avec le 1er prix "des Jeunes" remporté par Emmanuelle Jaspart.

Ses élèves se distinguent régulièrement lors de concours nationaux (Crédit Communal de Belgique, Excellentia, Prix des Jeunes, Charlier, Kaufmann, Grétry, EPTA, etc. ...) et internationaux, avec une mention toute particulière pour Artur Burmistrov, qui, en 2005, a été primé lors des finales de quatre concours internationaux, en France et en Italie.

Marie-Paule Cornia participe activement à la vie musicale de sa région en tant que membre fondateur de l'a.s.b.1. PoéSi qu'elle a présidé pendant de nombreuses années.

Cécile De Brauwer, flûtiste    au début

Cécile De Brauwer

Cécile De Brauwer a fait ses études musicales au Conservatoire de Musique de Huy.

Elle est titulaire d'un premier prix de flûte traversière dans la classe de Henri Dufour, au Conservatoire royal de Liège, du diplôme de psycho-pédagogie et méthodologie de la flûte (CRM Liège), d'un premier prix de musique de chambre (CRM Liège), d'un diplôme supérieur, avec distinction, dans la classe d'André Noiret, au Conservatoire royal de Mons.

Elle a collaboré très activement avec l'Orchestre Philharmonique de Liège de 1978 à 1995.

Elle est membre de l'a.s.b.l. PoéSi depuis 1995.

Actuellement, elle est professeur de flûte traversière au Conservatoire de Musique de Huy et à l'Académie de Musique de Hannut, ainsi qu'aux stages musicaux de Roisin et aux stages « International Music Académy Saint Cast Le Guildo ».

Marianne Delory, flûtiste    au début

Marianne Delory

Marianne Delory a fait ses études musicales au Conservatoire de Musique de Huy dans la classe de flûte de  Cécile De Brauwer.

Après des humanités générales dans l'option « Latin - Langues » à l'Athénée Royal d'Andenne, elle a poursuivi ses études musicales au Conservatoire royal de Mons. Elle y a obtenu un diplôme supérieur de flûte traversière, avec distinction, dans la classe d'André Noiret, un premier prix de musique de chambre, un premier prix d'histoire de la musique, un diplôme de psycho-pédagogie et méthodologie de la flûte.

Outre Cécile De Brauwer, ses professeurs ont été Henri Dufour et Shingenori Kudo.

Elle est membre fondateur et actuellement présidente de l'a.s.b.l. PoéSi.

Actuellement, elle enseigne la flûte traversière au Conservatoire de Musique de Huy et à l'Académie de Musique d'Ath.

Marie-Luce Dias, chanteuse    au début

texte à compléter

Valérie Demeure, pianiste    au début

Valérie Demeure

Valérie Demeure a débuté le piano dans la classe de Marie-Paule Cornia, au Conservatoire de Musique de Huy où elle obtient le diplôme d'Excellence avec la plus grande distinction. Pendant cette période, elle a participé à de nombreux concours nationaux et internationaux. Elle fut notamment lauréate du Concours Charlier et du Concours du Crédit Communal.

Elle poursuivra ses études au Conservatoire royal de Liège et obtiendra un premier prix de piano (dans la classe de Madame  Longrée-Poumay), un premier prix d'accompagnement (dans la classe de Jean-Pierre Moemaers) et un prix de méthodologie du piano (dans la classe de Jean Schils).

Elle a participé à plusieurs stages nationaux et internationaux (Valprivas, Molines en Queyras, Malonne et Saint-Cast le Guido) auprès de Marie-Paule Cornia.

Elle fut accompagnatrice aux académies de musique d'Arlon et de Bertrix, ainsi que professeur d'éveil musical dans une école d'enseignement spécial.

Parallèlement à son parcours artistique, elle est aussi technicienne en informatique.

Actuellement, elle est professeur de piano et accompagnatrice au Conservatoire de Musique de Huy et vice-présidente de l'a.s.b.l. PoéSi. Elle participe également en tant que professeur au stage d'été organisé au Conservatoire de Huy.

Eole Quartet (clarinettes)    au début

Eole Quartet

Le quatuor Éole est composé de Pauline Lantin, Christian Couture, Nicolas Cretu, Laurent Serteyn.

Pauline Lantin

Christian Couture est diplômé du Conservatoire royal de Liège. Il a travaillé comme clarinettiste professionnel à l'Orchestre Philharmonique de Liège, ainsi qu'à la musique de la Force Aérienne Belge.

Ancien membre du quatuor de saxophones "Allegro", il est actuellement membre du quatuor de clarinettes "Eole Quartet" et du quatuor de cuivres "Ice Brass". À l'euphonium et au tuba basse, il fait aussi partie de diverses harmonies.

Il est professeur au Conservatoire de Musique de Huy et aux académies de Malmedy et Hannut.

Il est aussi directeur musical de l'harmonie de Gouvy et directeur musical du stage de la fédération musicale de la province de Liège.

Nicolas Cretu

Laurent Serteyn

Aurore Grailet, harpiste    au début

Aurore Grailet

texte à compléter

Claire Hallet, violoniste    au début

Claire Hallet

Claire Hallet commence les études musicales au Conservatoire de Musique Huy, où elle obtient la médaille du Gouvernement pour le violon. Elle poursuit ses études au Conservatoire royal de Liège, où elle obtient les premiers prix de solfège, de violon et de musique de chambre.

Claire Hallet a travaillé avec Jean-Claude Kromenacker, Emmanuel Koch, Léopold Douin et Eric Melon ; elle a participé à des stages avec Véronique Bogaerts pour le violon et Ronald Zollmann pour l'orchestre.

Elle a été membre de l'orchestre Forlane, dirigé par Patrick Davin, de l'orchestre de chambre de Huy, dirigé par Jean-Claude Kromenacker ; elle a aussi effectué des remplacements à l'Orchestre Philharmonique de Liège et à l'Opéra Royal de Wallonie.

Claire Hallet a été membre du Trio Loeillet avec Geneviève et Xavier Chapelier : concerts au festival des dimanches d'été aux Minimes à Bruxelles, à Saint-Louis à Liège, à Visé et aux concerts apéritifs du centre culturel de Huy.

Depuis 1989, elle est professeur de violon au Conservatoire de Musique de Huy.

Pierre Heneaux, violoniste    au début

Pierre Heneaux

texte à compléter

Emmanuelle Jaspart, pianiste    au début

Emmanuelle Jaspart

Emmanuelle Jaspart commence ses études musicales dès l'âge de 6 ans au Conservatoire de Musique de Huy en Belgique. Elle y apprend entre autres le violon avec J-Claude Kromenacker et le piano avec M-Paule Cornia.

Elle entre ensuite au Conservatoire royal de Liège où elle obtient  les premiers prix de musique de chambre, d'accompagnement, et le diplôme supérieur de piano.

Elle participe alors à de nombreux concours pianistiques avec succès : Prix Günther et Excellentia à Bruxelles, Prix Charlier à Charleroi, mais aussi Grand Prix au Concours de Besançon, et surtout en 1998 Premier Prix du Concours International de Pinerolo en Italie.

Elle travaille à Sienne avec Michele Campanella à la prestigieuse Accademia Chigiana, et à Florence avec le maestro Daniel Rivera qui jouera un rôle déterminant dans sa formation.

Pendant ce temps elle se consacre également à l'enseignement du piano et à l'accompagnement, notamment dans le milieu du chant et de l'opéra, en Belgique et en France.

Elle a joué plusieurs fois avec orchestre : le 1e concerto de Prokofiev avec l'Orchestre Philharmonique de Liège, le 5e de Beethoven, le double concerto de Poulenc au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

Elle rencontre alors Brigitte Engerer avec qui elle va se perfectionner, notamment à l'Académie de Nice.

Elle rentre ensuite comme pianiste accompagnatrice et chef de chant au Jeune Choeur de Paris , dirigé par Laurence Equilbey, et travaille alors également pour les Cris de Paris, dirigés par Geoffroy Jourdain et le choeur de l'Orchestre de Paris.

Parallèlement, elle donne des concerts avec le duo InterNotes, piano/violoncelle avec Lioudmila Koneh-Chari, et maintenant avec le percussionniste Daniel Ciampolini en formation piano/vibraphone. Un premier disque de ce duo est d'ailleurs actuellement en préparation.

Depuis quelques mois vous pouvez l'entendre régulièrement dans deux grands palaces parisiens que sont le Georges V et le Bristol.

Nadia Jradia, pianiste    au début

Nadia Jradia

Formée dans la classe de Marie-Paule Cornia au Conservatoire de Musique de Huy, Nadia Jradia a été primée lors de nombreux concours nationaux et internationaux.

Depuis 2005, elle est brillamment diplômée du Conservatoire royal de Liège, où elle a notamment obtenu un premier prix de musique de chambre avec grande distinction (classe de Cécile Evrard) ainsi que le diplôme supérieur de piano avec distinction (classe de Jean Schils).

Elle a participé pendant plusieurs années à des stages internationaux de perfectionnement pianistique auprès de Marie-Paule Cornia en tant qu'élève et assistante.

Nadia Jradia se produit régulièrement en Belgique en tant que soliste et chambriste mais également à l'étranger (France, Tunisie, Russie, Croatie, Italie, ...)

Actuellement, elle est assistante pour la classe de J.Schils au Conservatoire royal de Liège et professeur de piano à l'Académie de Waremme.

Jessica Ryckewaert, percussioniste    au début

Jessica Ryckewaert

Née à Huy, Jessica commence ses études musicales à l'âge de six ans, au Conservatoire de Huy, dans la classe de Jacqueline Chainiaux et Marie-Paule Cornia pour le piano et Jean Ryckewaert et Gérald Bernard pour les percussions. Elle obtient les 1er Prix de piano et d'harmonie ainsi que les diplômes supérieurs, avec la plus grande distinction, en percussion et musique de chambre, aux Conservatoires de Musique de Liège et Bruxelles. Elle se perfectionne auprès d'Emmanuel Séjourné, en claviers percussions, au Conservatoire National de Strasbourg, où elle obtient son diplôme de spécialisation avec les félicitations du jury.

Jessica Ryckewaert obtient les 1er Prix pour le piano et la percussion au Concours National du Crédit Communal, et, en 2002, un 3ème Prix au Concours International de Vibraphone, à Clermont- Ferrand. Elle a l'occasion de suivre des stages et travailler avec des artistes de renommée internationale comme Michaël Udow, John Beck et Leigh Howard Stevens, et de suivre des masterclasses avec, entre autres, Dave Samuels, Gordon Stout, Orlando Poléo et Eric Sammut.

Au début de sa carrière professionnelle, Jessica travaille avec différents orchestres dont l'Orchestre National de Belgique, les Orchestres Philharmoniques de Liège et de Flandres. Elle se tourne ensuite vers le monde musical contemporain et acquiert une vaste expérience en musique de chambre en travaillant notamment avec l'ensemble Musiques Nouvelles, et, à partir de 2002, l'ensemble Ictus. Elle joue à New York, Milan, Paris, Vienne, Amsterdam, Berlin etc...

Elle participe à la création d'oeuvres signées Nova, Romitelli, Scholhorn, De Mey, Fontyn, Fourgon, Ledoux, Bartholomée, etc...

Parallèlement à sa carrière de chambriste, Jessica travaille en tant que soliste. En 2002, elle joue le Concerto pour vibraphone et orchestre d'Emmanuel Séjourné lors d'une tournée au Canada. En 2003, elle est invitée à donner des concerts et workshops à Singapour. En 2005, elle est invitée à jouer au Sénat pour la famille Royale de Belgique. A partir de 2005, elle ouvre ses horizons vers la Grande-Bretagne en jouant des concerts en solo à de nombreux festivals dont ceux de Plymouth, Cambridge, Oxford...

Dès cette époque, Jessica travaille également avec le CRFMW (Centre de Recherches et de Formation Musicales de Wallonie) et à la création d'oeuvres de Pierre Bartholomée et de Denis Bosse, écrites à son intention. Elle participe à divers festivals contemporains: Images Sonores, Ars Musica, etc...

En 2009, Jessica sort le CD « Percutronique », sous le label « Fuga Libera », avec l'aide de la Communauté Française de Wallonie et du Centre de Recherches et de Formation Musicales de Wallonie. Percutronique obtiendra 5 diaposons (sur 5) par le magazine « Diapason ».

Sponsorisée par la Maison « Adams » et « Mallet Kat », Jessica est professeur à l'IMEP, à Namur.

Florence Sauveur, violoncelliste    au début

Florence Sauveur

Florence Sauveur est née à Namur le 11 juin 1988.

Après avoir obtenu son certificat de l'enseignement secondaire supérieur à l'institut Sainte-Marie de Huy et, parallèlement, ses diplômes de formation musicale, piano et violoncelle au Conservatoire de Musique de Huy, elle entre au Conservatoire royal de Bruxelles.

Elle y obtient en 2012 son master en musique pour le violoncelle.

Elle est membre du groupe Sweek (formation post-rock de six musiciens) où elle joue tantôt le violoncelle , tantôt le piano, groupe pour lequel elle compose et avec lequel elle a enregistré deux albums.

Grâce à l'orchestre « les archets de Huy » dirigé par Jean-Claude Kromenacker, elle a acquis une expérience de soliste en jouant les concertos de Haydn (Do et Ré majeur), de Boccherini (Sol majeur), les variations sur un thème rococo et Pezzo Capricioso de Tchaïkovski.

Anne Wéry, pianiste    au début

Anne Wéry

Anne Wery débute le piano à l'âge de 6 ans avec sa Maman avant de rejoindre le Conservatoire de Musique de Huy dans la classe de Jacqueline  Chainiaux-Foullien.

Elle y commence également l'étude de la guitare et du violon, mais c'est pour le piano qu'elle entame ses études supérieures au Conservatoire royal de Liège dans la classe de Juliette Longrée-Poumay où elle obtient un premier prix de piano, un diplôme de méthodologie du piano.

Dans la classe de Cécile Evrard dont elle fut assistante, elle obtient un premier prix et le diplôme supérieur de musique de chambre.

Elle est également titulaire d'un premier prix d'histoire de la musique et de piano d'accompagnement.

Elle est engagée à l'âge de 18 ans au Conservatoire de Musique de Huy en tant que professeur de piano, fonction qu'elle exerce toujours avec passion.

Elle s'est formée au violon alto auprès de Jean-Claude Kromenacker et de Pierre Heneaux. Elle fait partie de l'orchestre de chambre '' Les archets de Huy'' où elle joue l'alto .

Elle fait également partie de la chorale du Conservatoire de Musique de Huy.


Accueil   | Actualité | ActivitésGuide | Présentation | Photos | Documents | Contacter